Les cartoons et les hiatus: c'est bien, mais c'est chiant